NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Volkswagen Kever 1200 '83

€ 6.950

Référence CH9245
Marque Volkswagen
Modèle Kever 1200 '83
Type berline
Année de construction 1983
KM 62123
Cylindrée 1192
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche
Prix € 6.950

 

C'est en 1934 que l'ingénieur Ferdinand Porsche est mis à contribution par les autorités allemandes afin de construire une voiture bon marché, fiable et accessible au peuple. Les autres exigences étaient que l'engin puisse rouler à une vitesse constante de 100 km/h et qu'il puisse accueillir quatre personnes. Le moteur serait abreuvé à l'essence et refroidi par air. Les premiers prototypes sortirent en 1936, et affrontèrent de rudes tests routiers. Malgré un vilebrequin récalcitrant, des déficiences au niveau des freins et de la boîte de vitesses, l'avis rendu fut positif. Porsche se vit confier la tâche de produire une trentaine de prototypes. En 1938, la production commença enfin. Une usine fut construite à Wolfsburg, destinée uniquement à la production de la Coccinelle. Mais la seconde guerre mondiale vint perturber les plans envisagés. L'usine se mit à construire des véhicules armés, et, les hostilités terminées, il fallut reconstruire l'usine. La direction de la société (dorénavant appelée Volkswagen) fut confiée en 1948 à Heinz Nordhoff, mais personne à l'époque n'aurait parié sur un dénouement heureux de la reprise de l'usine. Quelle erreur de jugement! Ces avis furent vite démentis : en effet, la Cox (comme l'appellent les Anglo-Saxons) fut fabriquée à 21 000 000 d'exemplaires! Au fil des années, celle-ci était reconnaissable par des détails, plutôt que par la ligne générale qui était immuable, tant elle se confondait au paysage routier. Parmi ces détails, le plus visible était la lunette arrière : de 1948 à 1952, elle est minuscule et se divise en deux parties, ce qui rend la visibilité encore plus médiocre. De 1952 à 1956, la petite lunette est en une seule pièce mais reste toujours aussi petite. A partir de 1957, elle est enfin agrandie, et le conducteur voit enfin convenablement dans son rétroviseur. Par la suite, les changements de la carrosserie sont mineurs, mais parfois bien agréables à l'œil, comme par exemple le pare-brise qui se voit enfin agrandi et courbe. La présentation intérieure également se modernise au fil des années : d'un tableau de bord rudimentaire ne reprenant que deux cadrans, la fin de la production se voit équipée d'un tableau moderne, reprenant toutes les commandes et cadrans nécessaires, à l'exception du compte-tours. La production de cette légende s'arrête : en Allemagne fin 1978, et au Mexique en … 2003!
La Coccinelle fut désignée il y a une dizaine d'années à la quatrième place des voitures ayant définitivement marqué l'histoire de l'automobile, derrière la Ford T, la Mini et la Citroën DS. Mais ce classement pourrait être interchangeable…

Caractéristiques techniques.
Carrosserie. Longueur/largeur/hauteur (cm) : 406/155/155; empattement : 255 cm; poids : 820 kilos. Moteur : 4 cylindres 1192 cm³, refroidi par air, placé à l'arrière, boîte manuelle à quatre rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 34 chevaux à 3600 t/m Vitesse maxi : 115 km/h.

 

Lire la suite